1 — Devrait-on s’inspirer du modèle Toyota et devenir une entreprise apprenante ?

Il y a quelques années, j’ai découvert un livre extraordinaire « Le modèle Toyota » par Jeffrey Liker. J’en suis à ma troisième lecture et je découvre toujours des idées fondamentales qui m’aident et pourraient certainement aider plusieurs entreprises à voir les choses différemment.

Mais, qu’est-ce que « Le modèle Toyota » ?

Il se divise en deux parties :

  • La culture de l’entreprise (Toyota Way)
  • La méthode de fabrication (Toyota production system TPS)

Avant toute chose, il faut définir une culture d’entreprise apprenante, orientée vers le long terme et qui se concentre sur les actions qui peuvent augmenter la valeur pour le client. Car, il ne faut surtout pas oublier que tout ce que nous faisons, que ce soit un bien ou un service a pour objectif final de résoudre un problème pour le client. Il doit donc être en tête de liste de nos actions.

Tout au long du processus de développement ou de fabrication, nous nous devons d’améliorer continuellement nos façons de faire de manière à réduire au maximum le gaspillage tout en améliorant constamment le produit ou le service. Ce faisant, nous pouvons offrir un meilleur produit à un coût moindre, ce qui nous donne un avantage concurrentiel énorme face à la compétition.

Vous me direz que tout le monde sait ça et que c’est la base même de toutes les entreprises. Vous avez raison ! Des centaines de livres sont écrits, des conférences et d’ateliers de motivations ont lieu chaque année et pourtant, même en sachant tout ça, nous retombons à continuellement dans notre façon habituelle de faire les choses.

Ce qui différencie « Le modèle Toyota », c’est d’abord la philosophie de l’entreprise. Avant de modifier les processus de fabrication, il faut se définir une culture d’entreprise, être prêt à devenir une entreprise apprenante et ne jamais se satisfaire d’une réussite. Il faut sans cesse améliorer cette « réussite » dont nous sommes si fiers.

De plus, il est primordial de pouvoir inculquer cette culture d’apprentissage à tous les travailleurs au sein de l’entreprise, de la direction jusqu’au suivi après-vente. Sans la participation de tous, l’entreprise ne peut devenir une entreprise apprenante.

En résumé, la philosophie du modèle Toyota est simple : l’amélioration continue et le respect des hommes.

Sommes-nous réellement prêts à devenir une entreprise apprenante ?

Dans le prochain article, nous verrons « Les 14 principes du modèle Toyota ».

Publicités

Une réflexion au sujet de « 1 — Devrait-on s’inspirer du modèle Toyota et devenir une entreprise apprenante ? »

  1. Le Lean Healthcare est basé sur le modèle Toyota. C’est une façon de travailler qu’on a appliqué à l’urgence et à l’étage de médecine. Ça fonctionnerait très bien, si on avait la collaboration de tout le monde, personnel ET médecins. Malheureusement, certains ne veulent pas vraiment collaborer. Mais on sait qu’on a grandement amélioré autant nos postes de travail que nos techniques et certains de nos protocoles. Ça ne parait peut-être pas pour nos patients qui attendent dans la salle d’attente, mais c’est un gros revirement qui a fait ses preuves chez nous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s